Neige et collectes

500_F_28560862_OYzVtppJtGUS6BsBokkrhoTDjhbKqZ85
L'hiver s'installe avec son lot d'averses de neige, de tournées de collecte interrompues, d'insatisfaction de la part des usagers.
Je souhaite par ce courrier porter à votre connaissance les éléments d'information suivants concernant l'organisation du SICTOM Sud-Allier ainsi que les consignes données aux agents en période de neige :

Equipement des véhicules :
La majorité de nos camions possèdent des pneumatiques type « contact » mais ne sont pas équipés de système de chainage automatique. Seuls les camions œuvrant sur le secteur de la montagne bourbonnaise et rencontrant des chutes de neige régulières sont équipés des 2 systèmes. La grande difficulté ne réside pas dans le fait de rouler sur ces routes, mais vient du fait que la collecte nécessite de fréquents arrêts. Ces arrêts et redémarrages de véhicules lourds (26 tonnes) sur des routes glissantes quelquefois légèrement en devers occasionnent des dérapages ou des blocages dans la neige. Par ailleurs, sauf années particulières, le nombre de jours posant des difficultés liées à la neige est relativement restreint (inférieur à 2 sur une année) et ne peut justifier à lui seul de tels investissements.

Consignes données aux chauffeurs et conditions de travail :
Sauf s'il y a trop de neige ou de verglas pour sortir du dépôt, toutes les bennes partent du SICTOM pour rejoindre leur lieu de collecte.
Chaque chauffeur garde la pleine responsabilité de s'engager ou non sur une route peu déneigée. Son jugement peut dépendre :
    des conditions atmosphériques,
    de sa propre expérience et compétence à conduire sur une route enneigée
    de sa connaissance du secteur : certaines petites routes ou impasses sont en effet déneigées
mais la masse de neige repoussée sur les côtés ne permet pas le passage ou le demi-tour de la benne. Des véhicules restent ainsi immobilisés en fond d'impasse.
Il me semble utile de rappeler que les conditions de travail de nos agents ne sont pas simples lors de ces épisodes neigeux. Aller chercher les bacs occasionne des chutes sur le verglas et leur poids rend le travail difficile.
La présence sur les marchepieds des agents rend dangereux le moindre dérapage.
Par ailleurs, les lèves-conteneurs à l'arrière des véhicules peuvent présenter des dysfonctionnements en raison de l'accumulation de neige dans le système.

Espérant que ces quelques informations vous auront éclairé sur les difficultés rencontrées en cas de neige, je vous rappelle que les services du SICTOM sont à votre disposition pour toute information complémentaire.