Centre de tri Echalier


Une fois collectés grâce aux bacs ou sacs jaunes et aux colonnes d'apport volontaire, les emballages ménagers recyclables sont déposés au quai de transfert situé sur l'écosite de Bayet.
Les emballages seront ensuite dirigés vers le centre de tri Echalier à Clermont-Ferrand où ils seront triés puis séparés selon leur matière. Le centre de tri est l'étape intermédiaire entre la collecte des emballages ménagers recyclables et leur recyclage. Son rôle est d'affiner le premier tri réalisé à la maison par chaque usager.
Tous les emballages ménagers recyclables, ainsi que le papier collectés grâce aux bacs et sacs jaunes et aux colonnes d'apport volontaire sont triés sur le site Echalier de Clermont-Ferrand.

DSCN2670


FONCTIONNEMENT DU CENTRE DE TRI ECHALIER
Les emballages ménagers recyclables sont tout d'abord pesés à leur arrivée avant d’être dirigés sur les chaînes de tri. Régulièrement, de petites quantités sont prélevées, pesées et triées à part. Elles servent à déterminer les taux de refus de tri, c’est-à-dire la masse des erreurs par rapport à la masse totale.

Le tri s'effectue en 2 étapes :
  • un premier tri mécanique pendant lequel les emballages sont triés par type de matériaux : brique alimentaire, carton, papier, acier, aluminium, bouteilles et flacons plastiques ; corps creux, corps plats.
  • un tri manuel réalisé par les valoristes qui affinent le tri mécanique et éliminent les refus de tri (erreurs).
SAM_3737

Une fois le tri effectué, les emballages sont conditionnés en balles (gros cubes) et acheminés vers des filières de recyclage spécialisées qui redonnent une nouvelle vie aux divers matériaux.

Pour découvrir le centre de tri en vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=SRalveXWLr0

LE COUT DE TRI
Le traitement des emballages ménagers recyclables a un coût, et les erreurs de tri entraînent un surcoût ! En effet, lorsque les valoristes trient ces déchets, ils retirent les erreurs de tri de la chaîne qui sont alors réacheminées vers l'UVEOM de Bayet. A chaque erreur de tri, c’est la collectivité qui paie, donc chaque contribuable !